Quand l’amour traverse l’écran…

1 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 10 (1 votes, average: 6,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.

Réseaux sociaux, sites de rencontres, chat, webcam… La technologie de nos jours s’est mise au service des relations humaines. Une société nouvelle se bâtit derrière nos écrans. Le face à face disparaît. Le virtuel remplace la réalité.
L’amour virtuel existe-il vraiment ?

Manque de confiance. Sous-estime de soi.  Plusieurs raisons poussent les personnes à se forger une identité nouvelle sur internet.

Derrière l’écran, le malaise s’évapore. Sur dix personnes qui naviguent sur les sites de  rencontres ou les réseaux sociaux, sept sont des ados.

Avec l’évolution de la technologie, plus besoin d’errer dans les rues à la recherche du prince charmant, plus besoin de faire des régimes draconiens pour ressembler à ces mannequins filiformes qui font rêver les garçons. Derrière l’écran, quelques clics et l’aventure commence…  Le virtuel constitue un obstacle pour le réel. Une fois dans ce monde, le physique est mis à part. Les mots dominent. Les mots donnent  accès aux sentiments, aux émotions. Ils forment donc une porte vers l’univers psychique de  l’autre. Quelques mots doux envoyés aux yeux des internautes intéressés et les voilà conquis.

A l’abord-age ?
Suite aux mots vient le désir de se connaître davantage. On s’échange nos actions du  moment, on s’envoie des photos… Et parfois ça  dérape ! Aux assauts des sentiments et des mots pressants, on se permet de se dire des mots – et surtout d’envoyer des images – plus osés. Mais ces images sont-elles en de bonnes mains ?  Sait-on vraiment qui se cache de l’autre côté du web ?

Bas les masques !
Alors que l’on s’attend à ce que ce soit le prince  charmant – ou la belle  princesse – on se retrouve des fois  devant une personne dont les critères physiques ne  correspondent pas vraiment à ce que l’on imaginait. Et cela génère une déception. Disons que les  apparences ne comptent pas. Le problème  reste souvent au niveau de  l’honnêteté.  Et si le jeune homme avec qui l’on parle depuis pas mal de temps est en fait tout à fait  quelqu’un d’autre ? Dans certains pays,  plusieurs rencontres face à face ont fini par des étincelles brûlantes : vols, viols, harcèlement moral ou physique… trop tard pour cliquer sur UNDO.
Et si on tombe sur une mauvaise personne qui vous ferait chanter pour ne pas publier l’une ou l’autre des photos envoyées ? Editée ou pas, une photo peut causer un vrai scandale et  devenir un cauchemar réel : après avoir posé dans la cuisine ou le jardin, vous pourriez  devenir, grâce à certains programmes, le  protagoniste d’une scène horrible, voire  obscène, et vous voici dans un sale pétrin !

Et si la personne faisait partie de bande de  voleurs qui préparent leur cambriolage en  enquêtant sagement derrière leurs ordis ? Il est vrai que le taux de vols de ce genre est en train d’augmenter au Liban : par de simples  questions, ils arrivent à vous soutirer toutes les infos nécessaires pour établir leur plan.  Enfin, les réseaux sociaux permettraient de  rapprocher les distances entre les amoureux, oui. Mais laissons d’abord la nature faire les choses…

amour

 

Davina-Maria Khoury

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *