La danse de salon remonte à la scène

1 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 101 vote, average: 6,00 out of 10 (1 votes, average: 6,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.

Après le triomphe de la dernière édition de l’émission Télé «Danser avec les stars », les écoles de danse envahissent les affiches au Liban. La danse de salon s’est totalement métamorphosée : elle s’est démocratisée, modalisée et a envahi nos vies et nos mœurs. Zoom sur cette activité culturelle et artistique aux facettes multiples.

Ils viennent en masse, en couple, en groupe ou même seuls. Agés de 15 à 70 ans, les apprentis danseurs se partagent la bonne humeur qui règne dans le studio. Celui-ci corrige son mouvement, celui-là lance un clin d’œil. La demoiselle laisse libre cours aux talons et Madame se réapproprie une jeunesse révolue. Les danses évoluent avec la musique, révèlent des talents innés et rythment les pas de ceux qui essaient.

De plus en plus en vogue, la danse de salon cartonne dans les écoles de danse libanaise. Les centres de fitness proposent d’avantage de séances de danse. Ils sont très nombreux à pousser les portes pour entrer et danser. Tango argentin, salsa, mambo, rumba, bachata, merengue, lambada, biguine,paso doble sont énumérés sur les brochures. La salsa et le tango restent parmi les danses les plus convoitées. Le tango argentin, quant à lui, rencontrele plus de succès dans les écoles de danse à deux. La valse ou encore le chachacha ont été remis au goût du jour.

Aujourd’hui, la danse de salon ne se limite plus aux ballerines et aux pointes ! Hier encore considérée comme démodée, elle est devenue un phénomène de société qui attire de plus en plus de couples et de jeunes dans une ambiance à la fois décontractée et glamour.

Activité ancestrale, la danse a évolué en multipliant les avantages. En mêlant « une envie de faire de nouvelles rencontres » aux activités physiques et sportives, la danse de salon entretient aussi bien la santé physique que le bien-être moral.

La danse sollicite les muscles et permet de maintenir un corps en forme. Une maîtrise corporelle minutieuse est exigée et tous les groupes musculaires sont contractés. Aucun mouvement n’est laissé au hasard. Les pieds, les jambes, les mains, les bras, le buste ou encore la tête : plusieurs parties du corps ont un rôle à jouer. La danse de salon développe ainsi la vélocité, la souplesse et l’équilibre. Progressivement, grâce à l’effort cardio-vasculaire, le corps s’affine.

Effort de longue haleine, la danse de salon peut être considérée comme un sport d’endurance. A ce titre, elle contribue à renforcer le système cardio-vasculaire, à développer les capacités respiratoires, à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les os et les articulations.

Par ailleurs, le souci continu de la posture et du mouvement conditionne progressivement les muscles et le système nerveux à adopter une posture droite au quotidien.

La danse aide aussi à exprimer les émotions et à évacuer le stress accumulé. Concentré sur la musique, on oublie la pudeur et on permet à nos sensations de se relâcher. Remède mondialement conseillé pour apprendre à avoir confiance en soi et à se sentir bien dans sa peau.

Les danses ne réveillent effectivement pas les mêmes sensations en nous. Si la valse calme l’esprit, le rock dissipe de l’énergie. Quand le tango excite les sens, la rumba ravive les émotions. Le paso doble, influencé par le flamenco, est arrogant et passionné. Chaque danse a un esprit différent et une fonction distincte. Les unes favorisent la découverte et l’expression de la sensualité (salsa, samba),  les autres libèrent un érotisme plus passionné (le tango argentin). Chacune nous emporte vers un univers différent et nous aide à révéler un aspect caché de nous-même. Il est difficile d’identifier quelles sont les meilleures danses et d’affirmer quelles sont les plus importantes.

La danse est intrinsèque à la nature humaine. Nos corps se mettent à bouger au moindre rythme enchaînant pas appris et gestes improvisés. La danse nous accompagne tout au long de notre vie. Aux fêtes, aux mariages, en soirées, seul, en couple ou en groupe, jazz moderne, rythme classique et danse contemporaine ponctuent notre vie au quotidien. Maîtriser la danse de salon est agréablement devenu indispensable à notre bien-être. Plus on en pratique, plus on profite de la vie.

Danser : un acte simple qui rend heureux.

LARA YAZBECK 

 Picture1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *