Le Pouvoir du Son

1 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 101 vote, average: 5,00 out of 10 (1 votes, average: 5,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.

Des théories citent que la Planète Terre fut crée sous la forme d’un son, le “om” : son de l’univers.

La musique fait partie intégrante de notre monde, elle existe bien avant les premières traces humaines.

Depuis qu’on puisse s’en souvenir, la musique influence le comportement de l’humanité, elle est indispensable et contribue a l’évolution et le développement humain : La musique des Hommes de la préhistoire traduisaient des sentiments, des émotions, des phénomènes inexplicables comme la pluie, le soleil, la neige… Les Hommes s’appuyaient aussi sur la danse, qui est musique du corps : qui pouvait être violente, harmonieuse, douce selon le sentiment exprimé. La danse ne représentait pas un art précis et organisé comme de nos jours (le ballet, la salsa, le hip hop…) mais au contraire, elle donnait une liberté totale au corps et l’homme s’exprimait et rejetaient toutes ses craintes, sa peine, ses soucis en bougeant son corps au rythme de la mélodie.

“La Musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe” – Oscar Wilde.

Le rythme et la mélodie donne vie aux hommes : elle peut être gaie ou mélancolique, douce ou violente. Elle peut tenir compagnie durant les moments de travail, donner de l’espoir aux soldats durant la guerre, la musique a meme le pouvoir de renouer des alliances ou des amitiés perdue : La trêve de noël durant la première guerre mondiale, Les Français et les Britanniques qui s’affrontaient entendirent des chants de Noël (Stille Nacht) et pour une seule nuit, ils ne se combattaient plus, mais au contraire liaient des amitiés.

 

De nos jours, il est de plus en plus difficile pour l’homme de s’identifier à une mélodie, on ne parle plus que de choses superficielles : d’argent, de sexe, de drogue… L’homme ne se rattache plus à des sentiments et s’exprime de moins en moins et devient de plus en plus nerveux. Il n’y a plus de musique pour calmer son âme.

 

Ce qui nous ramène en conclusion au pouvoir que la musique possède sur l’esprit humain :

Une simple mélodie a le pouvoir de réveiller nos sentiments, de nous rendre heureux, d’apaiser, en l’espace de quelques minutes, toutes nos blessures du quotidien : elle est emotion avant d’être compréhension.

 

Michèle Korban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *