Les Loups – Leurs origines

1 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 101 vote, average: 7,00 out of 10 (1 votes, average: 7,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.
Les Loups – Leurs origines 

Il fut un temps où les loups étaient présents sur tous les continents. Occupant le plus souvent la place de prédateur dominant, ils disparurent de certaines régions à cause de l’activité de l’homme. A l’avénement de l’âge industriel, les vastes forêts qui servaient de refuge aux loups, furent rayées de la carte détruisant ainsi tout un écosystème, de plus, les mythes de village évoquant la terrible créature de la nuit mangeuse d’homme nous plongeaient encore plus dans notre ignorance, ainsi certains d’entre nous ne voyaient aucun mal à chasser et massacrer ce magnifique animal. Heureusement, de nos jours, nous commençons à prendre conscience de l’importance du loup dans nos forêts mais malgré cela, l’espèce reste pour beaucoup d’entre nous, assez méconnue. Nous allons donc tenter de lever le voile sur les secrets du loup et peut-être vous donner un nouveau point de vue sur l’ancêtre du meilleur ami de l’homme (le chien).

Comme pour tous les mammifères (humains compris) l’origine de l’espèce Canis lupus remonte à … avant les dinosaures (ou plutôt au début de l’âge des grands reptiles). Il faut savoir qu’avant l’époque des dinosaures d’autres reptiles peuplaient la terre mais ceux-ci avaient plus de parenté avec les mammifères plutôt que les géants du jurassique ou encore les oiseaux, d’où le nom « reptile mammalien » qui les définit. Lycaenops (vulgairement appelé «face de loup ») est un reptile apparu il y a 260 millions d’années durant la seconde partie du Permien, bien qu’il n’ait aucun véritable lien avec nos loups modernes, ce prédateur arborait une mâchoire d’un genre inédit pour l’époque avec des dents spécialisées, à savoir deux canines pour tuer sa proie et des incisives pour couper la chair, d’où son nom « face de loup »

Lycaenops, petit air de famille avec un canidé, non?

Lycaenops, petit air de famille avec un canidé, non?

Au trias, il y a 200 millions d’années lorsque les premiers dinosaures furent leur apparition, Cynognathus, « lézard aux mâchoires de chiens » fit son apparition et est considéré comme l’un des premiers mammifères vrais. Mais tout comme la plupart des mammifères préhistoriques, les ancêtres de nos loups étaient condamnés à vivre cachés dans des terriers pour échapper aux grands reptiles qui étaient l’espèce dominante. Lorsque ceux-ci disparurent lors de la fin du crétacé, un groupe de petits prédateurs, les canidés saisirent leur chance et débutèrent leur évolution.

Cynognathus, l'un des premiers vrais mammifères

Cynognathus, l’un des premiers vrais mammifères

L’évolution ne vient pas d’un seul individu mais d’un groupe d’espèces qui au fil des âges changent leur habitude, se transforment et s’adaptent à un nouveau mode de vie. Le loup n’échappe pas à cette règle, il eut donc beaucoup de sous espèces avant d’arriver à – 20 millions d’années avant notre ère, à une période de la terre appelé le miocène pour assister à la radiation des canidés dans toute l’Amérique du nord. La suite de l’histoire nous amène à 1,8 millions d’années dans le passé où Canis Lupus le loup gris fit son apparition en Amérique du nord et en Europe.

Petit prédateur pour l’époque, notre loup gris devait survivre dans un environnement hostile où il pouvait figurer au menu de grands félins comme les tigres à dents de sabre, ou encore à un autre loup, le Canis Dirus, le loup géant (ou mieux connu sous son nom anglais Dire Wolf grâce à la série Game of Thrones) apparut en même temps que lui.

Canis Dirus était le plus grand loup ayant jamais existé, il mesurait presque deux mètres pour un poids allant jusqu’à 80kg. Nous pensons que le loup géant devait avoir le même mode de vie que nos loups gris à l’exception près que ces mastodontes devaient se nourrir de grandes proies plus lentes que lui et souvent même de charognes. Mais alors, pourquoi est-ce que les loups géants se sont éteints alors que son petit cousin le loup gris peuple encore nos forêts? Les scientifiques pensent que le Canis Dirus était moins adapté que son cousin aux changements climatiques, très vite la température baissait sur tout le globe, ses proies favorites furent victimes de l’ère glacière et ainsi par conséquent il subit le même sort.

Canis Dirus ou dire wolf, il ressemble beaucoup au loup gris sauf qu'il est plus grand

Canis Dirus ou dire wolf, il ressemble beaucoup au loup gris sauf qu’il est plus grand

Pour avoir une idée de la taille d'un Canis Dirus face à un homme, voici Ghost en vedette !

Pour avoir une idée de la taille d’un Canis Dirus face à un homme, voici Ghost en vedette !

La disparition du loup géant permit au Canis Lupus d’évoluer sur tous les continents, le loup gris ne craignait aucun climat et s’adaptait à tout changement, ainsi il se déclinait en plusieurs sous espèces:

Canis Lupus Occidentalis (Loup du Canada)

Canis Lupus Occidentalis (Loup du Canada)

Canis Lupus Nubilus (loup des grandes plaines)

Canis Lupus Nubilus (loup des grandes plaines)

Le loup Arctique Canis Lupus Arctos, très similaire à son cousin oriental, Canis Lupus Albus, le loup de Sibérie.

Le loup Arctique Canis Lupus Arctos, très similaire à son cousin oriental, Canis Lupus Albus, le loup de Sibérie.

 Canis Lupus Baileyi (loup du Mexique)

Canis Lupus Baileyi (loup du Mexique)

Ce sont les espèces de loups les plus connues de nos jours.

Même si notre exposé semble assez complet, il y a encore beaucoup à dire sur l’évolution du loup. A présent que nous avons une petite idée de l’arbre généalogique de nos loups, il est temps d’en apprendre plus sur leur comportement. (A suivre dans le second article)

Laurent Kupélian

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *