“Untitled”, de Jean Michel Basquiat, adjuge pour plus de 100 millions de dollars.

0 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 10 (0 votes, average: 0,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.

 

 

Le monde de l’art contemporain a connu une évolution la semaine dernière après la vente d’une peinture de Jean Michel Basquiat a plus de 110.5 millions de dollars.

 

Le 17 mai 2017, une peinture sans titre de ‘The Radiant Child” vendu pour uniquement 19000$ par deux collectionneurs d’art, Jerry et Emily Spiegel, a été adjuge pour la somme de 110.5 millions de dollars chez Sotheby’s. Soit la deuxième peinture la plus cher qui a été vendu dans le monde de l’art. Jean Michel Basquiat rejoint aujourd’hui le panthéon des artistes les plus cher de l’histoire, aux cotes de Picasso, Munch, Bacon et même mentor et ami, Andy Warhol.

 

 

 

Né a Brooklyn, d’un père d’origine Haïtienne et d’une mère de descendance Petro Ricaine, Jean Michel Basquiat a commence en tant qu’artiste de rue et faisait parti du groupe d’artiste de graffiti SAMO. L’enfant Radiant, comme il a été nomme a l’époque, a commence au hasard a écrit et dessine sur les mur de Brooklyn et de New York. A l’époque, Andy Warhol avait déjà son nom dans le monde de l’art contemporain et modern, et s’était déjà crée une signature et une identité. Jean Michel Basquiat, fan du créateur du Pop Art, l’a rencontré dans un restaurant et ensemble se sont mis à créer des peintures et un concept artistique spécial et marquant dans l’histoire de l’art. Jean Michel Basquiat est donc grâce à Andy Warhol, rentre directement dans le domaine artistique de l’époque, qui était très underground. Il est ainsi devenu ami entre autre avec David Bowie, Lou Reed, et est même sorti avec Madonna.

Jean Michel Basquiat n’a connu que 7 ans de vie d’artiste, comme il est mort a que 27 ans dans son studio de Manhattan.

 

“Untitled” est une peinture, a l’huile et de peinture a vaporisateur, de 1.83m par 1.73m qui représente une tète noir, ou un crane noir, inquiétante, sur un fond bleu calme et satisfaisant auquel se mélange et rouge et jaune vifs qui font ressortir l’inquiétude et les frissons de l’oeuvre. Cette dernière rempli de symboles et d’iconographie, a signale l’entrée de Basquiat dans la partie du monde artistique restreinte et très rare. Lorsqu’il a peint cette oeuvre en 1982 il n’était encore qu’un artiste de rue qui vivait a New York, mais Basquiat allait très rapidement devenir “le seul artiste de couleur qui participait d’une façon ou d’une autre dans le monde artistique a l’époque” dis Jerry Saltz, critique d’art.

Sotheby’s appelle cette peinture “un chef d’oeuvre pratiquement incomparable”. Le prix de départ de cette pièce a été fixe a 57 millions de dollars, quasiment le record pour celui qui se fit connaitre sous le pseudonyme de SAMO. Mais cette pièce a fait face a un détournement de situation, après 10 minutes d’enchères, une durée très inhabituelle, et après une forte dispute entre un acheteur dans la salle et un autre qui suivait la vente par téléphone. Le premier est allé jusqu’a 97 millions de dollars, laissant finalement l’acheteur au téléphone l’emporter avec une offre de 98 millions de dollars, auquel faudrait ajouter les frais et commissions.

Le tableau a ainsi été acheté par ‘homme d’affaire Japonais et collecteur d’art Yusaku Maezawa. Celui ci, fondateur du géant du commerce en ligne Start Today, a déclaré qu’il comptait prêter l’œuvre pour des expositions avant de l’accrocher dans son propre musée, situé à Chiba, sa ville natale. Maezawa est un grand fan de l’artiste, il a deja acheter d’autres oeuvres du même artiste a aussi de très grosses sommes. Il a aussi des oeuvres de Jeff Koons ou même Richard Prince. Ce collectionneur a plus tard poster une photo sur Instagram avec sa peinture en disant “ quand j’ai vu cette peinture j’était rempli d’émotion et d’éblouissement envers ce travail et mon amour pour l’art. Mais avant, je souhaite prêter cette pièce – qui n’a pas été vue par le public depuis plus de 30 ans – à des institutions et des expositions à travers le monde ». « J’espère que cela apporte autant de joie aux autres que cela, et que ce chef-d’œuvre de Basquiat, âgé de 21 ans, inspire nos générations futures ».

 

 

 

 

Comment est ce qu’un jeune artiste rebelle de rue est passé a vendre des petits dessin sur papier a 50$ en 1980 jusqu’a aujourd’hui avoir une peinture vendu aux enchères a des demi millions de dollars ou même a plus de millions de dollars?

Il y’aurait plusieurs raisons qui aussi expliquerai l’évolution du marche de l’art et du monde artistique en tant qu’univers même.

En effet, c’est la combinaison entre le monde de l’art et son marche qui sont tellement imprévisibles et puissants et entre un talent fort et brut, une biographie irrésistible et accablante.

 

Pourtant est ce logique d’avoir une oeuvre d’art vendu a tellement cher alors que le reste du monde est en train de tomber dans le désespoir?

 

 

Hanaa Ojeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *