Cinema ou réalité?

0 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 100 votes, average: 0,00 out of 10 (0 votes, average: 0,00 out of 10)
You need to be a registered member to rate this post.

Le cinema est un art qui joue sur le faite de fair croire aux spectateurs que ce qu’ils voient est reel. Or dans dans certains cas celui ci ne réalise pas que ce qu’il voit n’est qu’une pure réalité et non une mise en scene.
Voici quatre vrai blessures d.acteurs qui sont passé a l’écran:

INGIRIOUS BASTEROS QUENTIN TARANTINO 2009:

Dans un univers remplis de nazie, le danger est prenant par tout. Même les acteurs doivent se méfier. Diane Kruger incarne une espionne du côte des gentil alors que Christoph Wallz incarne un colonelle nazie.
Dans une des scène ou le chasseur de juif s’entretient avec la belle espionne, il se jette sur elle pour l’étranglait a mort. Si l’actrice semble jouer le role a la perfection c’est parce qu’elle ne respire réellement plus. En effet a cause de l’importance de la scène et de la vision très precise qu’il avait en tete c’est le réalisateur en personne qui étrangle Diane Kruger pour de vrai. Ce son ses main qu’on aperçois dans le gros plan.

FOXCATCHER BENNET MILLER 2014:

Lorsqu’il incarne Channing Tatum un boxeur de competition, Mark Schultz rentre dans le role a fond. Dans la scène ou il fait les cent pas dans son hotel après avoir perdu un match très important, Mark commence a se frapper avec rage et commence a pleurer. Mais la violence atteint son apogée lorsqu’il se met face a un miroir et le frappe trois fois avec sa tète pour de vrai.Il se coupe le frond mais continue la scène avec beauté.

SEVEN DAVID FINCHER 1995:

Lors d/une scène de poursuite, Brad Pitt cour dans des rus humide a la poursuite d’un assassin. Malheureusement pendant la prise Brad Pitt glisse sur le toit d’une voiture mouillé et enfonce son bras dans une vitre et se sectionne un tendon. Mais au lieu d’arrêter le tournage sa blessure a état incluse dans le scripte.

DJANGO UNCHAINED QUENTIN TARANTINO 2012:

Leonardo DiCaprio incarne le rôle d’un propriétaire d’esclaves, fou qui reçoit Django. Pendant le repas le personnage de Leonardo n’est pas très content et le fait bien ressentir. Il est tellement en colère qu’il frappe sur la table, brise un verre et se coupe la main .Le spectateur peut apercevoir que la main de l’acteur est couverte de sans, mais en vrai professionnelle il se sert de sa blessure pour nous offrir une scène brillante.

Le cinema ne simule pas toujours la réalité puisque dans certain cas la scène nous offre une pure réalité.
Mais a t’on le droit de continuer de filmer une prise lorsque l’acteur se blesse réellement juste pour la vraisemblance de la scène?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *